Accueil
triste
Contact
triste
Contact

Je ne comprends pas.

Pendant longtemps je n'ai pas compris comment je pouvais à la fois aimer et détester mon parent alcoolique. Quand tout allait bien et qu'il s'occupait de moi, je me sentais vraiment heureux avec lui. Mais quand une situation de crise surgissait et qu'il ne semblait aucunement se soucier de moi, je le détestais. J'étais confus. Mes sentiments alternaient si souvent que cela m'en rendait malade. extrait de "Alateen un jour à la fois" page 117.


L'alcoolisme est une maladie.Quand j'essaie de me rappeler cela, je ne suis pas aussi prompt à rabaisser l'alcoolique. Si je traite l'alcoolique avec compréhension,nous sommes beaucoup plus à l'aise tous les deux et mes amis semblent le respecter davantage.